Apprendre à pêcher

Apprendre avec des passionnés

La passion de la pêche s’est transmise pendant longtemps de génération en génération. Malheureusement, le monde moderne a souvent brisé la chaîne et personne n’a pris le relais pour perpétuer cette activité ancestrale. 

Aujourd'hui, nous vous proposons des professionnels et des bénévoles pour vous guider dans votre apprentissage :

- Pour les jeunes : une école de pêche qui propose des activités le mercredi après-midi toute l'année ou des stages d'une semaine durant les vacances scolaires, encadrée par un moniteur de pêche diplômé, avec l'encadrement d'une structure reconnue, la Maison de la Pêche 92.

- Pour les familles et les adultes : des cours particuliers avec un moniteur de pêche qui saura s'adapter aux demandes et aux besoins, sur des formules modernes à la journée ou à la demi-journée.

- Pour les pêcheurs débutants ou qui cherchent des compagnons de pêche : des clubs de pêche locaux par thématiques pour se perfectionner ou simplement partager sa passion de la pêche.

infos sur www.maisonpechenature.fr

Ecole de pêche, stages vacances et coaching pêche

Les écoles de pêche sont la meilleure alternative à la transmission du savoir des pêcheurs expérimentés et proposent une structure d’apprentissage et de formation à la pratique de la pêche. La pêche est maintenant exercée comme une activité de loisir mais également comme un sport à part entière avec ses compétitions ! Les ateliers pêche nature de l’Ecole de Pêche 92/75 ont pour objectif de permettre aux jeunes, comme aux moins jeunes, de s’initier ou se perfectionner aux techniques de pêche, de dé- couvrir le fonctionnement des milieux aquatiques et d’acquérir un comportement autonome et responsable vis-à-vis de la nature et des autres usagers du milieu aquatique. Ces ateliers se déroulent sous plusieurs formes :

Les Mercredis Pêche

Dans le but de permettre à un maximum d’enfants d’inscrire la pêche à leurs activités extra-scolaires, l’école de pêche du mercredi propose une formule « à la carte ». Ainsi, les enfants peuvent participer selon leurs disponibilités, aux activités de leurs choix classées par thème (pêche au coup, pêche de la carpe, pêche du brochet, etc…) et ce, quel que soit leur niveau. Bien sur, la possibilité est toujours offerte aux parents qui le désirent d’inscrire leurs enfants pour toutes les activités qui s’étendent sur une période de trois mois. Chaque mercredi après-midi se compose de 30 mn de théorie sur le terrain, concernant le poisson et la technique utilisée, suivie de 3h de pratique de la pêche (14h à 17h30) à la Maison de la Peche et de la Nature 92.

Les Samedis Pêche

L’école de pêche propose une nouvelle formule le samedi matin entre avril et octobre. Ainsi, les enfants peuvent participer selon leurs disponibilités, aux activités de leurs choix classées par thème (pêche au coup, pêche de la carpe, pêche au feeder, pêche des carnassiers) et ce, quel que soit leur niveau. Chaque samedi matin se compose de 30 mn de théorie sur le terrain, concernant le poisson et la technique utilisée, suivie de 2h de pratique de la pêche (10h à 12h30) et se déroule directement sur les étangs du bois de Boulogne au Centre Pêche et Nature 92/75.

Les Stages Vacances Pêche

Les vacances scolaires sont propices à un apprentissage plus poussé et une immersion totale dans le loisir pêche. Durant la semaine de stage, chaque matinée se compose de cours pédagogiques sur la techniques, d’ateliers de montages, de découverte des poissons grâce à l’observation en aquariums,… Les après-midi sont l’occasion de pratiquer la pêche selon la thématique du jour et de découvrir les acteurs de l’écosystème aquatique «en vrai». En bref : tout ce qu’il faut savoir pour de- venir un pêcheur respectueux de son environnement !

Les stages « Initiation Multipêches » ont pour but d’enseigner de façon ludique les bases de la pêche : coup, feeder et poser carpe/carnassiers, afin de savoir se débrouiller seul au bord de l’eau et s’adressent à des enfants de 8 à 14 ans.

Les stages « Spécialisation Pêche » s’adressent à des enfants de 10 à 16 ans ayant déjà pratiqué la pêche et souhaitant découvrir une technique de pêche particulière : carnassiers aux leurres, pêche à la mouche ou pêche «au gros» carpe & silure.

Le Coaching "Découvert'Pêche"

Pour un enfant ou un adulte qui souhaite découvrir la pêche avec un "Coach" ou pourquoi pas un cadeau original à offrir ? Un cours particulier avec un moniteur de pêche  qui correspond à vos attentes. Vous souhaitez découvrir avec votre enfant les bases de la pêche mais vous n'y connaissez rien ? Vous souhaitez offrir un cadeau original pour un anniversaire ou un départ en retraite ?  Vous aimez la nature, la pêche vous interpelle et vous voulez découvrir un loisir sain et ludique ? Vous connaissez plus ou moins bases, mais vous voudriez apprendre être sur de votre technique ? Nos cours particuliers de la pêche sont donc pour vous !

Aucun engagement, aucun matériel à acheter, nous vous fournissons tout ce dont vous avez besoin le temps du cours. Un "Coach" moniteur de pêche diplômé vous accompagne et vous enseigne les rudiments de la pêche et de la connaissance des poissons. 

Nous vous proposons lors de votre cours privé de 3h, 4 thèmatiques au choix pour découvrir les bases : 
1- la pêche au coup
2- la pêche au feeder
3- la pêche de la carpe au poser
4- la pêche des carnassiers aux leurres (streetfishing)

Après le cours, armé de connaissances, maintenant c'est à vous de jouer, patience et le poisson sera là !

Plus d’infos :

ECOLE DE PECHE 92/75
Tel. 01 47 57 17 32
email : infos@maisonpechenature.fr
Site internet en cliquant ici.

Pêcheur responsable : les bonnes pratiques

Inutile de garder au delà de ce que vous pourrez manger ! Relâcher un poisson est tout aussi sportif et honorable et permet à  l’espèce de se perpétuer. Remettre les poissons à l’eau dans de bonnes conditions, c’est garantir un impact minimal sur le milieu aquatique. Pour cela, il faut connaître et appliquer quelques règles simples, fondées sur de récentes études scientifiques.

3 principes de base : 

Minimiser le temps hors de l’eau
La meilleure manière de réduire son impact sur le poisson est de le laisser dans l’eau autant que possible. Ne le sortir de l’eau que quelques secondes assure un impact minimal.

Eviter le contact avec des surfaces sèches
Le mucus du poisson, couche protectrice de sa peau, est fragile. Toujours manipuler le poisson avec les mains mouillées. Pas de chiffon sec, pas de poisson sur un sol sec ou du sable. Laisser le poisson dans l’eau, ou juste au-dessus,si possible dans une épuisette (à mailles en caoutchouc), ou sur un tapis de réception.

Réduire le temps de manipulation
Pour minimiser l’effort physique et le stress du poisson, utiliser du matériel adapté à sa taille. Le relâcher aussitôt, en le laissant dans l’eau si possible.

Adapter son matériel :

Épuisettes
Éviter les épuisettes en nylon ou en filet noué, qui peuvent abîmer le mucus du poisson et ses écailles. Utiliser des épuisettes à filet plastifié ou en caoutchouc, les hameçons ne s’y emmêlent pas et elles se nettoient facilement. Pour les pêche sur quai de plus de 1m, utilisez une épuisette télescopique ou avec corde.

Réception
Le tapis de réception est utile pour certaines espèces (silure, carpe, gros brochets). Les produits désinfectants employés par certains carpistes pour notamment badigeonner les blessures dues aux cormorans sur les poissons sont recommandés.

Leurres et appâts
Privilégier les leurres artificiels de taille adaptée aux espèces recherchées. Pour la pêche aux appâts naturels, ferrer à la touche.

Décrochage
Une pince doit toujours être à portée de main pour décrocher les poissons efficacement ou couper le fil.

Hameçons
Employer des hameçons adaptés à la taille du poisson recherché. Si vous pratiquez le “Pêcher/Relâcher”, ne pas hésiter à écraser les ardillons, ce qui facilite la remise à l’eau des prises.

Avant la pêche :

Éviter les saisons de frai
La reproduction est un moment critique du cycle de vie des poissons. Certaines espèces sont particulièrement vulnérables pendant le frai. Il vaut mieux éviter de les rechercher durant ces périodes. C’est le cas notamment du sandre et du silure.

Attention à l’eau chaude !
Le métabolisme des poissons est lié à la température. Une eau plus chaude entraîne plus de besoins en oxygène pour les poissons. Éviter la pêche d’espèces sensibles lors des périodes de canicule.

Bien manipuler le poisson :

Limiter le temps de combat
Réduire le temps de combat à l’aide de méthodes adaptées (fil de diamètre adéquat) pour réduire la fatigue musculaire du poisson et lui permettre de repartir plus rapidement.

Laisser le poisson dans l’eau
Ne le soulever que quelques instants éventuellement pour une photo, au-dessus de l’eau ou accroupi. Ne jamais le poser sur un sol sec, ou le manipuler avec des mains ou objets secs.

Tenir le poisson correctement
Pour protéger les organes internes du poisson : ne pas le serrer dans les mains, ne pas toucher les branchies. Le tenir autant que possible à l’horizontale, une main vers la queue et l’autre main sous le ventre. La prise par la bouche (black-bass, perches) doit se faire sans courber le poisson, en le soutenant toujours de l’autre main.

Prendre de bonnes photos
Apprendre à faire de belles photos de poissons dans l’eau est un plus ! Si vous souhaitez une photo hors de l’eau, tout préparer avant de sortir le poisson de l’eau, et compter 1, 2, 3… pour que le photographe soit prêt. Garder le poisson moins de 10s hors de l’eau pour la photo (cette durée assure un risque négligeable pour le poisson).

Remettre à l’eau… ou réoxygéner ?
Réoxygéner les poissons en leur faisant faire des va et vient dans l’eau n’a aucun effet, ni positif ni négatif, démontré par la science à ce jour. Il vaut mieux laisser le poisson s’oxygéner tout seul en le maintenant face au courant, lâcher dès qu’il se met à nager. Toujours attendre qu’il reprenne des forces (risque de prédation).

Sources : www.keepfishwet.org et www.igfa.org